Sélectionner une page

Dans ce tutoriel, je vais vous apprendre à créer un article et le publier sur votre site internet ou blog dans WordPress.

I – À qui s’adresse cet article?

Vous vous êtes décidé à lancer votre site internet. Le site est enfin en ligne après des semaines de durs labeurs. Vous avez compris qu’avoir un site, c’est bien, mais avoir quelque chose à dire, c’est encore mieux.

Vous avez décidé d’agrémenter votre site avec du contenu éditorial.

On y est, il faut se lancer! Vous avez choisi un sujet porteur. Vous avez mis tout votre cœur dans la rédaction de cet article et est venu le temps de le publier sur votre site internet. Et là… vous galérez.

Ou alors disons que vous avez une idée de comment vous y prendre, mais vous ne voulez pas vous planter. Du coup, vous allez sur Google à la pêche aux infos… et vous tombez sur cet article. Une petite piqûre de rappel qui vous fera le plus grand bien.

Cet article est pour vous.

II – Comment créer votre premier article

Je vais vous expliquer comment créer votre premier article en 7 étapes faciles à réaliser. De l’accès au tableau de bord jusqu’à la publication en ligne de votre article. Chacune des étapes est détaillée et illustrée par une animation.

Vous êtes prêt à mettre en ligne votre premier article? Attachez vos ceintures, c’est parti!

1. Accéder au tableau de bord de votre blog WordPress

La première chose à faire est de vous connecter à votre tableau de bord. “Tableau de quoi, Didier?”. Tableau de bord. Dashboard en anglais. C’est l’espace administration de votre site internet. C’est un peu la chambre nuptial de votre blog. C’est ici qu’il se passe des choses intéressantes.

Saisissez l’adresse de votre site internet dans la barre d’adresse, suivi de /wp-admin. Par exemple http://www.monsite.com/wp-admin.

Vous arriverez sur une page de connexion.

Entrez votre nom d’utilisateur et mot de passe puis cliquez sur “Se connecter” comme dans l’illustration ci-dessus.

Sésame, ouvre-toi!

2. Ajouter un article

Vous êtes à présent connecté à votre tableau de bord. C’est un peu intimidant la première fois qu’on y accède. On se dit “aïe aïe aïe, je vais appuyer quelque part de faux et je vais tout casser mon site”. Je ne vais pas vous rassurer. Gloups. Car oui, c’est possible de tout casser. Mais, nous allons faire en sorte que cela n’arrive pas. Comment? En suivant une marche à suivre simple et efficace.

Pour ajouter votre premier article, cliquez sur Articles, puis sur Ajouter. C’est quand même assez intuitif, non?

3. Rédiger votre article

Voilà, vous êtes sur le point de rédiger votre premier article.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, l’environnement est assez similaire aux fonctions basiques d’un traitement de texte comme Word. WordPress vous met à disposition un éditeur visuel pour mettre en page votre article selon vos désirs.

Mon conseil du jour : rédiger d’abord votre article et vous le mettrez en forme lorsque vous aurez terminé.

4. Intégrer des images

Vous êtes satisfait du texte de votre article. Bien. Donnons à présent un peu de vie à cet article et embellissons-le en y intégrant une image.

  1. Sélectionnez à quel endroit vous désirez insérer votre image
  2. Cliquez sur “Ajouter un média”
  3. Sélectionnez la photo dans votre “bibliothèque de médias”. Si l’image que vous désirez intégrer de n’y figure pas, vous pouvez choisir l’option “Téléverser des fichiers”

5. Attribuer une catégorie à votre article

Vous devez à présent attribuer une catégorie à l’article.

Sur www.monagence.ch par exemple, j’ai différentes catégories d’articles. Des tutoriels, des conseils en webdesign et des billets d’humour. Ce sont des catégories qui n’existent pas par défaut et j’ai dû les créer en ajoutant une nouvelle catégorie.

6. Ajouter une image à la une

Nous allons apprendre comment mettre une image en avant. C’est quoi une image en avant? C’est l’image principale qui illustre votre article.

7. Publier votre article

On y est! Votre article est terminé, vous n’avez plus qu’à le publier. Pour cela, rendez-vous dans l’onglet “Publier” et cliquez sur… “Publier”. Logique, non?

Tadaaaaa ! Votre article est désormais en ligne. Félicitations, vous avez mis en ligne votre premier article.

III – Allez plus loin avec votre article

C’est fait! Vous êtes officiellement un auteur d’article sur internet. Applaudissements s’il vous plaît. Vous le méritez bien.

Nous allons à présent essayer d’aller un peu plus loin.  Je vais vous présenter quelques fonctions élémentaires qui vous permettront notamment de planifier la mise en ligne de votre article, d’enregistrer votre article sous la forme d’un brouillon, de le structurer correctement et encore bien d’autres choses.

1. Les options de publication

Différentes options de publications vous sont proposés. Afin d’éditer le statut de l’une ou l’autre, cliquez sur Modifier.

A. Etat

Il existe 4 statuts pour l’état de votre article. Au moment de sa création, il est à l’état Brouillon. Vous pourrez choisir de le mettre En attente de relecture, utile par exemple dans le cas ou un autre utilisateur devra valider votre article. Vous avec également la possibilité de programmer la mise en ligne de votre article à une date de votre choix. C’est le statut Planifié. Et enfin, le statut Publié qui sera défini dès la validation de votre article.

B. Visibilité

Vous définirez ici la… visibilité de l’article. “Ouais, merci Didier, je t’appelle si j’ai besoin de rien!”. Détends-toi l’ami. Je vais développer. Il existe trois statuts. Public (visible par tous les visiteurs de votre site), Protégé par mot de passe (vous attribuez un mot de passe et seules les personnes entrant le bon mot de passe pourront consulter l’article) et Privé (il faut être un utilisateur identifié pour voir la publication).

C. Publier

Et enfin, voilà la dernière option. Celle qui définit la date de mise en ligne de votre article. Par défaut, la date proposée est tout de suite. Cependant, vous pouvez définir une date et une heure ultérieure comme vous pouvez le voir dans l’illustration ci-dessous.

planifier publication article wordpress

2. Comment bien structurer votre article

Une liste déroulante, positionnée par défaut sur Paragraphe, permet de sélectionner différentes balises afin de structurer votre article.

Vous avez le choix entre la balise paragraphe <p>, 6 niveaux de titres <h1> à <h6> et préformaté <pre>.

balises titres

A. La balise Paragraphe

La balise Paragraphe <p> est sélectionnée par défaut. C’est la balise la plus utilisée pour créer les paragraphes de vos articles.

B. Les titres h1 à h6

Les titres h1 à h6 permettent de structurer votre contenu en prenant en compte les différents niveaux de titres.

Pour vous aider à comprendre le principe, imaginez que ces balises sont des boîtes. La grande boîte c’est la h1, il y en a qu’une en général, et à l’intérieur de cette boîte h1, vous pouvez y mettre des boîtes h2 et dans ces boîtes h2, vous y mettrez des boîtes h3, etc… .

Si votre article était un livre, h1 sera le titre du livre, h2 seraient les sections et h3 seraient les chapitres de ces sections.

Dans l’article que vous êtes actuellement en train de lire, la balise h1 est le titre de l’article “Comment publier votre premier article sur WordPress”. Jetez ensuite un coup d’œil au sommaire de cet article pour y découvrir les balises h2 et h3.

Dans quelle boîte sommes-nous à cet endroit précis de l’article? Nous sommes en ce moment dans une balise Paragraphe qui est imbriquer dans un titre h4. Celui-ci est dans un titre h3, qui sera lui dans un h2 qui sera sous le titre principal h1.

  • H1 Comment publier votre premier article sur WordPress
    • H2 Allez plus loin avec votre article
      • H3 Comment bien structurer votre article
        • H4 Les titres h1 à h6
          • Paragraphe (vous êtes là!)

C. La balise préformaté

On va en général utiliser la balise <pre> en général pour afficher des codes sources dans votre article.

3. Les formats des articles WordPress

Il existe différents formats d’article qui personnaliseront l’affichage selon son attribution. Vous pourrez y insérer des vidéos, des sons, des images, etc… . Passons cette liste en revue.

A. Format par défaut

C’est le format standard. Celui que vous utiliserez le plus. Ce format est utilisé pour la rédaction d’un article et c’est celui qui offre le plus de flexibilité. Vous pourrez y insérer une galerie ou une vidéo.

B. Format vidéo

Vous pourrez utiliser ce format pour intégrer une vidéo provenant par exemple de YouTube ou alors de la téléverser directement sur votre site.

C. Format audio

Sur le même principe du format vidéo, le format audio vous permet d’intégrer des fichiers audio provenant d’une autre plateforme partage ou de la téléverser directement sur votre site.

D. Format citation

Le format citation est l’un des formats de publication pris en charge par WordPress. Il est utilisé pour les citations, en général lorsque l’on souhaite simplement en partager une qui ne figure pas dans un article ou un article standard. On  peut décider d’ajouter ou d’intégrer une citation dans une balise HTML <blockquote>.

E. Format galerie

Les fonctionnalités du format galerie vous permet d’ajouter plusieurs images dans un article ou une page WordPress et les mettre en avant.

F. Format lien

Le post format de lien contient un lien vers un emplacement sur le Web. Généralement, il est utilisé lorsqu’un utilisateur souhaite simplement partager un lien au lieu d’écrire un message. On peut simplement ajouter un titre du lien et l’URL ou alors personnaliser le texte.

4. Comment éditer votre article

Vous avez publié votre article et vous en êtes pas peu fier.  En le relisant un peu plus tard, patatra !!! Vous avez fait une vilaine faute d’orthographe.

Que faire? Vous êtes confronté à un choix de taille. Soit vous émigrez au Pérou et ne revenez plus jamais tellement vous avez honte. Un peu démesuré comme réaction. Ou alors vous vous en foutez complètement. Mais en même temps vous n’avez pas fait tout ces efforts pour ça. La solution que l’on préconise est d’éditer votre article. Vous conviendrez que c’est la plus rationnelle, non?

comment éditer un article sur wordpress

Voici la marche à suivre en 5 étapes pour modifier votre article.

  1. Survolez la section article de votre tableau de bord
  2. Cliquez sur « tous les articles »
  3. Dès que vous avez trouvé l’article que vous souhaitez éditer, survolez le titre puis cliquez sur « modifier »
  4. Vous arriverez sur la page d’édition de votre article. Cette page ressemble comme deux gouttes d’eau à la page « Ajouter un article » sur laquelle vous étiez lorsque vous avez rédigé votre article.
  5. Dès que vous avez terminé son édition, cliquez sur le bouton bleu « Mettre à jour ».

IV – Trucs et astuces pour booster votre article

Nous allons voir ensemble comment booster votre article. Booster? On va le doper, le rendre plus attractif. Plus sexy. Plus cliquable. L’objectif est d’améliorer le CTR, c’est-à-dire le click-through-rate. Le taux de clic que votre post obtiendra.

Je vais vous expliquer comment écrire un titre efficace. On va également aborder la structure de votre article qui améliorera la qualité de votre article, mais également votre productivité! Je vous expliquerai également la mouvance actuelle, ce qui est populaire en ce moment comme style d’article. Et enfin on abordera l’aspect visuel de votre article et l’optimisation des images.

Embarquement immédiat!

via GIPHY

1. Rédigez des titres percutants

80% des utilisateurs scanneront votre titre, mais seul 20% d’entre eux cliqueront dessus. En rendant vos titres percutants, vous augmenterez radicalement ce pourcentage.

A. C’est quoi un titre percutant?

Mettez-vous à la place du lecteur potentiel. Qu’est-ce qui fait que vous cliquez sur un titre plus que sur un autre? Que recherchez-vous?

Vous cherchez à trouver la réponse à une question dont vous n’avez pas la réponse. “Google, dis-moi quelque chose que je ne sais pas.”

Mais pas seulement. Cela doit être accessible. Ce doit être le bon plan que les autres ne connaissent pas encore. Vous serez un privilégié.

C’est pourquoi les titres “Comment faire…” ou les listes sont si populaires.

Vous pouvez rendre votre titre intriguant également.

B. Votre titre doit avoir moins de 70 caractères

Pourquoi 70 caractères? Pour pas que le titre soit tronqué lorsqu’il sortira sur les résultats des moteurs de recherche.

Pensez également au rendu sur les réseaux sociaux lorsque les gens le partageront. Simple, concis, clair, efficace, percutant.

C. Inclure vos mots clés dans votre titre

Si votre article explique comment déboucher un évier, utilisez les mots  “déboucher” “évier” dans votre titre. Ce seront les mots ou expressions sur lesquels vous comptez ranker sur Google. Vous n’allez pas appeler votre article “Conseils pour la salle de bain”. Ce serait bien trop généraliste.

Personne ne va taper dans Google “Conseils pour salle de bain”. Ou alors vous aurez des articles sur la déco ou l’agencement, mais pas sûr que vous trouviez une méthode pour déboucher votre évier. Répondez à une question que votre futur lecteur se pose. Proposez-lui une solution à son problème.

7 méthodes simples pour déboucher votre évier en 2018 (et ça marche!)

C’est quand même vachement mieux comme titre, non? Le taux de clics sera, à mon humble avis, plus élevé.

D. Utilisez des mots forts

Des exemples de mots forts? Gagnez, boostez, maîtrisez, renforcez, astuces, erreurs, secrets, etc… . Des mots qui font que le lecteur aura l’impression d’apprendre quelque chose que les autres ne connaîtront pas. Il aura ce sentiment d’exclusivité, de puissance et prendra la contrôle de la planète… stop stop stop je craque et je m’emballe un peu. Vous avez compris le principe.

E. Les nombres dans les titres

C’est psychologique, avec des nombres, votre titre est plus percutant.

G. Merci Didier, tu as quelques exemples maintenant?

Oui, j’ai ça pour toi en stock jeune padawan.

  • 17 astuces méconnues qui vous feront gagner 10 ans
  • 9 conseils ridiculement simples pour réussir son entretien d’embauche
  • 5 habitudes diaboliquement efficaces pour économiser de l’argent
  • 13 phrases à ne SURTOUT pas dire en demandant une augmentation
  • 39 conseils de productivité pour les gens extrêmement occupés
  • 26 astuces (légales!) pour payer moins d’impôts en 2018
  • 100 leçons apprises en 10 ans de Web Design
  • 5 règles d’or pour booster votre CV en 2018
  • De SDF à millionnaire en 2 ans
  • 3 mois pour retrouver la ligne (et ne plus jamais la perdre!)
  • 10 secrets (qui fonctionnent vraiment!) pour être apprécié par vos collègues
  • 7 conseils précieux que j’aurais aimé connaître à mes débuts
  • 11 erreurs évitables qui couleront votre business cette année
  • Comment j’ai perdu 25 kilos en 3 mois (et sans mourir de faim!)

via GIPHY

2. Commencez par la structure de votre article

Je crois que c’est le meilleur conseil de productivité que j’ai reçu ces derniers mois.

Auparavant, j’écrivais mes articles au kilomètre, au gré de l’inspiration. Au début de la rédaction, je partais avec un objectif de nombre de mots à atteindre. J’avais lu que des longs contenus se classaient mieux sur Google. Ce qui est vrai cela étant dit.

Je consultais le nombre de mots qu’il me restait à écrire. Encore 600 mots, allez hop on y retourne. Que puis-je de plus?

Depuis, j’ai lu ce conseil sur l’excellent blog américain IncomeSchool.com. Commencez par écrire le titre et les sous-titres de votre article. Rédigez toute la structure de votre article. Ensuite, vous n’avez plus qu’à écrire les paragraphes sous chaque sous-titre et remplir les “cases vides”.

Vous avez ainsi une vision claire de votre article dès sa rédaction. Ainsi, le contenu gagnera en clarté et donc en qualité.

3. Utilisez des listes à points ou numérotées

Les gens adorent les listes. Un article comprenant des listes à points a 70% de chance supplémentaire d’être lu, contre 55% à une liste sans point.

L’un des meilleurs moyens de rendre votre contenu “scannable” est d’en faire une liste.

4. Optimiser les images

Quel est le but de mettre une image dans votre blog? C’est bien évidemment pour illustrer le sujet, mettre le lecteur dans le contexte et rendre la lecture agréable. 1 image vaut 1000 mots qu’ils disaient.

Oui, c’est vrai, une belle image attire le regard. Mais avant de mettre en ligne une image, vous devez l’optimiser. L’opti-quoi?? Je vais t’expliquer, impatient va!

via GIPHY

En préambule, voici quelques chiffres et faits fournis par Google:

  • Les visiteurs apprécient qu’un site soit rapide
  • Google apprécie ce que les visiteurs apprécient. Donc que le site soit rapide, sinon votre référencement sera pénalisé
  • Chaque seconde de chargement de votre page fera chuter le taux de conversion de 7%

Pas besoin d’aller plus loin dans les statistiques. Comme tu l’auras compris, ton site doit être rapide. Et une image pas optimisée est lourde. Plus ta page est lourde, plus temps de chargement sera long.

Il n’est pas rare de voir des logos sur des sites qui font 2560 pixels de côté, ou des images d’illustration qui font 4Mb. Les personnes ne savaient pas que cela avait un impact sur le temps de chargement de la page et pensaient que l’image était automatiquement redimensionnée.

Qu’est-ce qu’une image optimisée? C’est simplement une image qui a la taille adaptée et un poids allégé.

Prenons l’exemple de l’article que vous êtes en train de lire. L’image mise en avant qui illustre cet article fait 696 pixels de large. Je n’ai aucun intérêt à poster une image qui fait 1200 pixels de large et d’alourdir ainsi la page. Je préfère redimensionner l’image directement à la bonne taille d’affichage. Résultat, l’image fait moins de 60Kb et est donc optimisée. Elle est légère et à la bonne taille.

taille image une wordpress

Comment faire pour redimensionner les images et les alléger?

Personnellement, je retravaille les images avec Photoshop. Mais il existe quantité de solutions pour arriver à un résultat optimal. Voici une liste non-exhaustive:

Et quand vous enregistrez vos images, donnez-lui un nom qui est en rapport avec l’article et pensez à lui donner un texte alternatif à sa mise en ligne. Cela aidera un peu plus Google à bien comprendre de quoi parle votre article. Ce n’est pas forcément parlant si votre image s’appelle DSC_image343343.jpg ou image3(2).jpg. Attention, pas d’accents, caractères spéciaux ou chiffres inutiles. L’image de cet article s’appelle comment-publier-article-wordpress.jpg.

N’hésitez surtout pas à utiliser les mots clés de votre article.

V – Comment rédiger un article de manière efficace

Vous devez avoir conscience que l’on écrit de manière très différente sur internet que sur un autre support. Vos habitudes vont changer et vous aurez besoin d’une petite adaptation.

Pourquoi? Le lecteur a tendance à scanner votre article plutôt qu’à lire chaque mot.

Vous devez capturer son attention, son regard et en prendre soin. Voilà comment.

via GIPHY

1. Structurer votre contenu avec des sous-titres

Les sous-titres permettent de rendre la lecture de votre contenu plus agréable. Le lecteur identifiera rapidement où il se trouve dans votre article. Pour un article de 1’000 mots, je recommande au minimum entre 3 et 5 sous-titres.

2. Les phrases doivent être courtes

On lit de manière différente sur un smartphone ou un écran que sur un journal ou un livre. Par conséquent, on doit écrire de manière différente. Logique, non? Les phrases doivent être courtes. Cela rendra la lecture de votre article plus dynamique.

Quasiment 2 personnes sur 3 liront votre article sur leur smartphone. Personne n’a envie de scroller une phrase de 5-6 lignes.

3. Des paragraphes courts pour aérer votre contenu

Aérer le contenu! Un gros bloc de texte est effrayant! C’est massif, peu agréable à la vue. Pensez un peu aux adjectifs qui vous viennent à l’esprit lorsque vous êtes face à cet ÉNORME bloc de texte. Vous n’avez juste pas envie de le lire. Ou alors plus tard. Et plus tard équivaut à jamais.

Laissez des espaces, votre article doit respirer, tout comme le lecteur.

Rendez-le plaisant visuellement et accueillant. Qu’il donne envie qu’on le lise.

VI – Conclusion

C’est certain que la rédaction de votre premier article de blog est un sacré challenge. Ne vous inquiétez pas et acceptez que vous ne ferez pas forcément tout juste au début. Et c’est normal. C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Et en bloggant qu’on devient blogger.

En prenant en compte ce qui précède, vous avez une base suffisante pour faire vos premières armes.

Si vous deviez garder que 5 conseils de cet article, retenez bien ceux-là:

Je vous remercie du temps que vous avez pris à lire cet article. Si le contenu vous a été utile, n’hésitez pas à laisser un mot dans les commentaires et/ou à le partager sur les réseaux sociaux.